Hygiène et Assainissement

Projet Approvisionnement en Eau Potable et Promotion de l’Hygiène et l’Assainissement (AEPHA) dans quelques quartiers périphériques de Bamako – Mali

 

Nom   de la Mission : Projet Approvisionnement en Eau Potable et Promotion de l’Hygiène et l’Assainissement (AEPHA) dans quelques quartiers périphériques de Bamako – Mali

 

 

Pays : Mali

 

 

Lieu : Commune I et IV du district de Bamako Personnel spécialisé fourni par votre société/organisme (profils) :

§  Sociologue : 01

§  Expert en Développement local : 1

§  Hydraulicien : 1

§  Formateurs: 04

§  Animateurs : 02

§  Animateurs de relais : 08

§  Bureaux d’études

§  Entrepreneurs

§  EDM

 

Nom du Client : Union Européenne, PVD/2006/1103, Bruxelles

 

Nombre d’employés ayant participé à la Mission : 12

Adresse du partenaire : PROTOS, Tel 21 421 00 09 Séwaré – Mopti.

 

 

Nombre de mois de travail ; durée de la Mission : 36 mois
 

Date de démarrage

(mois/année) : Novembre 2007

 

Date d’achèvement (mois/année) : Novembre 2010

 

Valeur approximative des services (en FCFA) : 548 549 372 FCFA (Cinq cent quarante huit millions cinq cent quarante neuf mille trois cent soixante douze FCFA) pour l’ensemble des quatre partenaires de mise en œuvre du programme

 

Nom des consultants associés:

Dirk Glass

Hubb MUNSTEGE,

Garantigui TRAORE

 

Nombre  de mois de travail de spécialistes fournis par les consultants associés : 02 semaines  pour chaque Consultant
Nom et fonctions des responsables (Directeur/Coordinateur du projet, Responsable de l’équipe) : Coordinateur

§  Mamady KANTE : Chargé de projet

§  Fatoumata DIALLO ; Coordinatrice de terrain,

§  Arouna BERTHE, Animateur

 

 

Descriptif du projet : L’Action « Approvisionnement en Eau Potable et promotion de l’Hygiène et l’Assainissement (AEPHA) dans quelques quartiers périphériques de Bamako – Mali » cible les populations de 4 quartiers de la commune I (Sotuba, Mékin-Sikoro, Boulkassoum-bougou et Doumanzana) et de 4 quartiers de la commune IV (Djicoroni-para, Sébénicoro, Kalabambougou, Sibiribougou). Elle est une initiative des communes I et IV du district de Bamako, appuyée par l’ONG PROTOS en partenariat avec AMRAD, AMASBIF et le CREPA-Mali (Centre Régional pour l’Eau Potable et de l’Assainissement), qui mettront en œuvre cette action.  Les principaux résultats du projet sont entre autres :

R1: Quelques 19700 personnes ont un accès durable à l’eau potable moyennant la réalisation de 28 bornes fontaines (BF).

R2: Environ 22.800 personnes disposent d’infrastructures d’assainissement de base ou des infrastructures publiques fonctionnelles (ouvrages d’assainissement + 2 systèmes de mini égout).

R3: Les populations concernées ont adopté des comportements plus hygiéniques et des bonnes pratiques d’utilisation des points d’eau et structures d’assainissement. R4: Chaque quartier dispose d’une organisation communautaire fonctionnelle pour la gestion durable des infrastructures publiques

R5: Les communes I et IV ont acquis des expériences concrètes en matière de maîtrise d’ouvrage.

Rôle de l’Ong dans la mise en œuvre du projet : AMRAD joue le rôle d’intermédiation sociale joue le rôle d’intermédiation sociale pour la mise en œuvre du projet en commune IV du district de Bamako pour cela elle est chargé:

  • des actions de renforcement des capacités notamment les communautés bénéficiaires du programme

§  des actions liées à l’amélioration de l’accès à l’eau (facilitation de la mise en œuvre des actions)

§  des actions liées à l’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement (facilitation de la mise en œuvre des actions et appui à un changement de comportements au niveau des ménages).

Description des services effectivement rendus par votre personnel dans le cadre de l’intermédiation sociale:

§  Etudes de base dans les zones d’intervention du programme,

§  Information et sensibilisation des acteurs (autorités, services techniques, populations bénéficiaires) sur les stratégies de mise en œuvre du projet,

§  Sensibilisation des populations bénéficiaires et des organes de gestion sur leurs rôles et responsabilités dans la mise en œuvre des actions de construction de points d’eau,

§  Organisation et suivi des populations pour leurs contributions (physique et financière) pour la construction des points d’eau,

§  Appui à la structuration et la formation de comités de points d’eau et de comités d’assainissement dans les zones cibles du projet.

§   Appui à la promotion d’hygiène et d’assainissement pour un changement de comportement autour des points d’eau dans les zones cibles,

§  Organisation de séances d’IEC à l’intention des populations locales par des émissions radiophoniques et l’animation à travers les boîtes à images

§  Facilitation des la réalisation d’infrastructures d’assainissements

§  Organisation et mise en œuvre des modules de formation à l’intention des acteurs impliqués,

§  organisation des journées de salubrité et des systèmes de collecte des ordures

§  formations et renforcement des capacités des comités de gestion, des autorités communales et des ONG partenaires

 

 

Nom du Consultant:  Association Malienne de Recherche – Action pour le Développement (AMRAD)

 

 

Programme d’Amélioration de la Gestion de l’Eau et de l’Assainissement dans 10 communes du Mali (PAGEA)

 

Nom de la Mission : Programme d’Amélioration de la Gestion  de l’Eau et de l’Assainissement dans 10 communes du Mali (PAGEA)

 

Pays : Mali

 

 

Lieu : Cercles de Kati et Dioïla dans la région de Koulikoro Personnel spécialisé fourni par votre société/organisme (profils) :

§  Sociologue : 1

§  Expert en Développement local : 1

§  Spécialiste en mobilisation communautaire ;01

§  Hydraulicien :   2

§  Formateur : 03

§  Animateurs : 02

 

Nom du Client : Union Européenne, ONG/PVD/2007/144 -584 Bruxelles

 

Nombre d’employés ayant participé à la Mission : 12

Adresse : Eau – Vive, BP : 2691 BAMAKO, MALI, Tél. : 2020 02 11, Fax : 220 50 78. Email : evbamako@eau-vive.org , Site : www.eau-vive.org. Nombre de mois de travail ; durée de la Mission : 36 mois
 

Date de démarrage

(mois/année) : Mars 2008

 

Date d’achèvement (mois/année) : Mars  2010

 

Valeur approximative des services (en FCFA) : FCFA

 

Nom des consultants associés:

Laurent CHABERT, Mme COULIBALY, Mallet,  Alain KY ZERBO, Adama DIALLO

Nombre  de mois de travail de spécialistes fournis par les consultants associés : 02 semaines  pour chaque Consultant
Nom et fonctions des responsables (Directeur/Coordinateur d2u projet, Responsable de l’équipe) : Coordinateur

§  Bakary TRAORE: Assistant technique

§  Yaya G SANKARE ; Animateur

§  Tié TIAO, Animateur,

§  Mamady KANTE, personnel d’Appui

Description du projet : Le Programme d’Appui à l’Accès et à la Gestion de l’Eau (P.A.G.E) s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan national d’accès à l’eau du Mali pour la période 2004-2015 et de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement. Le programme vise à appuyer les efforts des communautés et des collectivités territoriales pour un accès durable et une exploitation rationnelle de l’eau dans sept  (7) régions économiques du pays et particulièrement dans les zones déficitaires en eau potable.

Le Programme d’Appui à l’Accès et à la Gestion de l’Eau (P.A.G.E) appuiera les efforts des communautés et des collectivités territoriales dans l’analyse et la mise en oeuvre de solutions durables aux difficultés d’accès durable à l’eau, à la qualité de l’eau et à sa gestion rationnelle. Les populations des collectivités sont des acteurs clé et conscientes, initient des actions qui sont des réponses locales aux difficultés locales. Eau Vive et ses partenaires mettront leurs expériences à leur disposition pour les accompagner dans les prises de décisions, dans le suivi des réalisations et la capitalisation des expériences.  Le but du programme est d’améliorer les conditions de vie des populations. Le programme est structuré autour de trois composantes :

  1. L’amélioration de l’accès à l’eau potable (construction de nouveaux points modernes)
  2. La promotion des services d’hygiène et d’assainissement (construction de latrines familiales et puisards et la collecte et le traitement des ordures ménagères, l’évacuation  des eaux de pluie et les actions d’IEC.
  3. Le renforcement des capacités en gestion des acteurs de l’eau par la vulgarisation des techniques appropriées, l’information et la formation des acteurs. L’amélioration des capacités de maîtrise d’ouvrage des communes dans les actions d’accès à l’eau potable, (construction de nouveaux points modernes et réhabilitation, la gestion des points d’eau)

 

 

 

Rôle de l’Ong dans la mise en œuvre du projet : AMRAD joue le rôle d’intermédiation sociale et de renforcement des capacités des acteurs locaux pour la mise en œuvre du projet dans les communes d’intervention du cercle de Kati et de Banco dans le cercle de Dioïla. Elle est chargée :

  • des actions de renforcement des capacités notamment les communautés bénéficiaires du programme et les autres acteurs impliqués dans le projet,
  • des actions liées à l’amélioration de l’accès à l’eau (mobilisation sociale),
  • des actions liées à l’amélioration de l’hygiène et de l’assainissement (facilitation de la mise en œuvre des actions et appui à un changement de comportements au niveau des ménages).
  • du suivi des travaux de réalisation des infrastructures d’eau et d’assainissement.

 

Description des services effectivement rendus par votre personnel dans le cadre de l’intermédiation sociale:

Conformément au document de projet du «Programme d’amélioration de la gestion de l’eau et de l’assainissement dans 10 Communes du MALI (PAGEA)», les domaines de responsabilités dévolues à AMRAD sont essentiellement:

1.       L’intermédiation sociale

2.       L’organisation et le  renforcement des capacités des acteurs locaux

3.       La participation au comité de pilotage

4.       Le suivi des travaux de réalisation des infrastructures d’eau et d’assainissement

ü  De l’intermédiation sociale :

§  L’appui à la maîtrise d’ouvrage communale

§  D’étude monographique dans les 47 villages partenaires du programme pour la priorisation des besoins dans les villages conformément à l’esprit du document,

§  L’appui à la planification locale (échelle communale et villageoise)

§  Sensibilisation et mobilisation sociale des communautés bénéficiaires du projet

§  l’appui aux Conseils communaux pour la mobilisation sociale, la responsabilisation et l’appropriation de l’initiative par les communautés villageoises

§  A l’échelle inter villageoise, et villageoise, l’appui à la concertation et aux échanges d’informations et d’expériences ;

ü  De l’organisation et du renforcement des capacités des acteurs locaux :

§  Structuration et organisation des populations

§  Mise en place des comités de gestion des points d’eau et d’assainissement,

§  Organisation des séances d’IEC liées à la consommation de l’eau potable, hygiène et assainissement,

§  Appui conseil en direction des populations locales pour la mise en œuvre efficace des activités du programme,

§  Les formations des acteurs locaux du programme conformément aux thématiques du projet.

ü  De La participation au comité de pilotage :

§  Participation à l’examen et à la validation des programmes et rapports d’activités du projet élaborés et soumis par l’équipe du projet,

§  Participation aux travaux des comités de dépouillement qui seront mis en place pour le choix des prestataires pour la réalisation des infrastructures et ouvrages prévus dans le cadre du projet.

§  Suivi – évaluation des activités planifiées

ü  Du suivi des travaux de réalisation des infrastructures d’eau et d’assainissement

§  supervision des travaux de réalisation des infrastructures d’eau et d’assainissement,

§  Mobilisation des populations pour leur implication effective aux travaux de réalisation des infrastructures.

§  participer à la réception des infrastructures réalisées.

 

 

 

Nom du Consultant:  Association Malienne de Recherche – Action pour le Développement (AMRAD)

 

 

Projet Eau Potable au Khasso (E.PO.KHA)

Nom de la mission : Projet Eau Potable au Khasso Pays : République du Mali
Lieu : Villages de Kakoulou, Sambaga, Tintiba (commune du Logo Cercle de Kayes, Région de Kayes

 

Personnel spécialisé fourni par votre société / organisme (Profil)

§  Un Chef de mission

§  Un chargé de programme

§  02 animateurs

§  06 animateurs de relais villageois

Adresse : Programme ARIANE

Quartier Bako-Djikorono ACI Rue 577 ; Porte 8

Adresse postale : BP 1503

Tél/ 228 81 17 /228 81 18 Fax 228 81 16

e-mail : ariane@ariane-ml.org

Nombre d’employés ayant participé à la mission: 04 personnes

 

Date de démarrage (mois,

année) : Août 2007

Date d’achèvement

Juillet  2008

 

Valeur approximative des services : (en FCFA) : 43.369. 839 FCFA
Noms des consultants associés / partenaires

éventuels :

§  Koffi AWITY

§  Adèle DEMBELE

§  Baba LABBASS

§  Sana KASSOGUE

Nombre de mois de travail de spécialistes fournis par les consultants : 10 mois
Noms et fonctions des responsables (Directeur / Coordinateur de projet, Responsable de l’équipe :

  • Mamady KANTE ; Chef de mission
  • Bakary TRAORE, Chargé de projet
  • Léon M’Bouillé MACALOU, Coordinateur du projet
Description du projet : Le projet  « Eau Potable au Khasso » (E.PO.KHA)  est une initiative des femmes de la commune rurale du Logo en collaboration avec l’Ong nationale AMRAD (Association Malienne de Recherche – Action pour le Développement (A.M.R.A.D) et l’Ong locale ADLAIN (Association pour le Développement du Logo et d’Appui aux Initiatives Nantaises (A.D.L.A.I.N). Il a pour but d’appuyer les communautés rurales du Logo en général et surtout les femmes et les enfants en particulier dans leur démarche quotidienne à la recherche de sources d’eaux potables pérennes Les résultats attendus sont entre autres :

§  Le transfert des  compétences pour la gestion de l’eau est assuré

§  les capacités locales sont renforcées

§  l’accès à l’eau est amélioré

Rôle de l’Ong AMRAD dans la mise en œuvre des activités : AMRAD jouait le rôle d’Ong partenaires d’exécution des activités du programme ARIANE / UE dans le cadre de la mise en œuvre concrète des activités du projet auprès des cibles du projet en appui à la maîtrise d’ouvrage communale.
Description des services effectivement rendus par votre personnel :

§  Etudes de base dans les zones d’intervention du programme,

§  Information et sensibilisation des acteurs (autorités, services techniques, populations bénéficiaires) sur les stratégies de mise en œuvre du projet,

§  Sensibilisation des populations bénéficiaires et des organes de gestion sur leurs rôles et responsabilités dans la mise en œuvre des actions de construction de points d’eau,

§  Organisation et suivi des populations pour leurs contributions (physique et financière) pour la construction des points d’eau,

§  Appui à la structuration et la formation de comités de points d’eau et de comités d’assainissement dans les zones cibles du projet.

§   Appui à la promotion d’hygiène et d’assainissement pour un changement de comportement autour des points d’eau dans les zones cibles,

§  Organisation de séances d’IEC à l’intention des populations locales par des émissions radiophoniques et l’animation à travers les boîtes à images

§  Facilitation des la réalisation d’infrastructures d’assainissements

§  Organisation et mise en œuvre des modules de formation à l’intention des acteurs impliqués,

§  organisation des journées de salubrité et des systèmes de collecte des ordures

§  formations et renforcement des capacités des comités de gestion, des autorités communales et des ONG partenaires